19/10/2022

Inflation : Hausse des prix de l'énergie 


Depuis 2021, le prix de l’électricité connaît une hausse exponentielle qui impacte aussi bien les particuliers, les entreprises que les collectivités.

La flambée des prix de l’électricité et du gaz, liée à la reprise post-Covid et à la guerre en Ukraine, impacte lourdement les finances locales. Depuis 2021, les dépenses énergétiques des collectivités ont bondi, faisant peser une contrainte forte sur leurs budgets. Les collectivités territoriales telles que Saint Just en Chaussée ne bénéficient pas du bouclier tarifaire, subissant de plein fouet les hausses. En effet, seules certaines petites communes sont éligibles aux tarifs réglementés de vente et peuvent bénéficier du bouclier tarifaire qui limite la hausse à 15 %.

En 2021, la facture de gaz et d’électricité de la ville s’est élevée à 335 000 €. Dès février 2022 et l’invasion de l’Ukraine par la Russie, nous avions pressenti qu’il fallait être attentif aux évolutions du prix de l’énergie et avions prévu une augmentation de 40 % portant notre budget à 470 000 €. Compte tenu de l’envolée démentielle du prix du gaz et de l’arrêt temporaire d’une grande partie du parc nucléaire français qui a fait chuter la production d’électricité, le prix de gros de l’électricité qui sera livrée en 2023 a franchi la barre des 1 000 € le mégawatt/heure contre 80 l’année dernière.  Malheureusement, cela va se traduire par une facture énergétique multipliée par 3 en 2023, soit près de 1 000 000 €

Toutefois, cette explosion aurait pu être beaucoup plus importante sans les investissements réalisés ces dernières années : remplacement des lampes à mercure et des guirlandes lumineuses en « led » beaucoup moins énergivores.  

Il est donc primordial que la ville trouve des solutions pour amortir l’explosion des factures d’énergie. Pour y parvenir, deux mesures vont d’ores et déjà être mises en place : une baisse des températures dans les 
bâtiments communaux ainsi qu’une coupure de l’éclairage public la nuit. 

Baisse de la température dans les bâtiments communaux :
La consommation énergétique des bâtiments publics étant le premier cheval de bataille, la commune a décidé de baisser la température de ses bâtiments à 19°C. Un degré de chauffage en moins correspond à 7 % d’économie d’énergie, selon l’ADEME. D’autre part, une opération de sensibilisation des agents communaux a eu lieu pour rappeler les éco gestes ou consignes dites de bon sens (veiller à la fermeture des lumières, des fenêtres, des portes…).

Par ailleurs, un audit énergétique des bâtiments communaux va être mis en place. Chaque bâtiment bénéficiera d’un bilan de ses performances énergétiques afin de repérer les déperditions énergétiques et cibler les travaux de rénovation nécessaires pour améliorer la qualité du bâtiment. Une proposition chiffrée du coût des travaux et des gains réalisables sera dressée. 

Extinction partielle de l’éclairage public : 
La ville a décidé d’éteindre partiellement l’éclairage public de 00h00 à 05h00, à compter du lundi 10 octobre. L’éclairage sera rétabli toute la nuit lors d’évènements particuliers tels que les 24 et 31 décembre et le 13 juillet. Comme chaque année, les illuminations de Noël seront installées mais seront éteintes sur la même amplitude horaire que l’éclairage public. La commune est équipée de candélabres solaires qui eux ne seront bien évidemment pas impactés par cette extinction.

D’autres solutions sont à l’étude....



IMAGE.jpg

Contactez votre mairie

perm_phone_msg

Vos élus municipaux

supervised_user_circle

Les comptes-rendus de conseil

assignment

Journal des St Justois

visibility

Agenda

date_range

Référendum d'initiative partagée

question_answer

Affichage légal

import_contacts